+32 - (0)479-983 763 contact@sonemos.be

(Photo by Sharon McCutcheon on Unsplash)

1. Comprendre l’écosystème.

Le business modèle d’Amazon est très spécifique et vous ne pouvez pas y développer votre business sans en comprendre les rouages.  Beaucoup de vendeurs débutants se trouvent trop rapidement confrontés  à l’échec pour avoir brûlé les étapes. Cela demande beaucoup de préparation et d’anticipation. Prévoyez du temps pour comprendre l’écosystème, le référencement, le jargon, les critères de vente et les critères de sélection au sein du catalogue Amazon. Il vous faut donc rapidement acquérir toute la connaissance liée au fonctionnement d’Amazon.

Penchez vous aussi sur la structure avec laquelle vous voulez démarrer: en société ou en personne physique ? Votre profil de vendeur et les services qui y sont liées (comme la TVA, par exemple,  ou les avantages offerts à vos clients) dépendra de la structure choisie.

2. Il faut s’investir et y consacrer du temps.

Comme pour n’importe quel autre business, démarrer un business sur Amazon, c’est du sérieux. Oubliez donc les discours qui vous parlent de revenu facile et vous promettent de vous enrichir du jour au lendemain. Ce n’est pas un overnight success, pour reprendre la formule anglaise. Il faut donc que vous y consacriez du temps, cela demande un minium de travail, non seulement pour comprendre l’écosystème comme expliqué plus haut, mais aussi pour faire quelques analyses, étudier vos concurrents et trouver un produit à haut potentiel. La bonne nouvelle, c’est que cela peut aller assez vite, en fonction du secteur et du produit choisi. En quelques mois, vous pourrez être opérationnel. Merci internet !

3. Il vous faut un capital de départ.

Pour faire de l’argent, il faut de l’argent. Cela semble tomber sous le sens, mais pas toujours….Avant de vous lancer, prévoyez un capital de départ, même si vous voulez démarrer avec un seul produit. Vous allez en avoir besoin pour couvrir les frais de base: les frais d’abonnement liés à votre compte vendeur, les frais de stockage si vous optez pour Amazon FBA (fulfilled by Amazon), sans oublier les frais administratifs, l’emballage, le transport, etc…

Rassurez-vous, on peut déjà commencer tout petit sur Amazon.  Certains vendeurs ont démarré leur activité avec un capital se situant entre 2.000 et 5.000 euros. Bien évidemment, cela dépendra aussi de la structure avec laquelle vous vous lancez (en société ou pas) et surtout du produit choisi (si vous optez pour un produit existant, ou si vous voulez lancer votre propre produit avec des frais de production plus ou moins élevés).

4. Il vous faut un produit à haut potentiel.

Vous n’êtes pas le seul vendeur sur amazon, la compétition est rude. Il vous faut donc opter pour un produit à haut potentiel. Les produits avec un fort potentiel sont ceux pour lesquels il y a une forte demande et peu de concurrents. Il existe des outils d’analyses spécifiques à Amazon, comme amazeowl ou junglescout, qui vous permettront de trouver ce produit à haut potentiel.  Mais vous pouvez déjà faire cette analyse sur le site d’Amazon, en tant que visiteur, vous aurez vite fait de repérer les produits à forte demande. Pour cela, rendez-vous sur Google et tapez  “Amazon meilleures ventes” (ou “Amazon best sellers” sur les sites en anglais).  Vous aurez rapidement un classement des produits à forte demande par catégorie:

Ensuite, grâce à l’un de ces outils d’analyse, repérez le BSR (best seller ranking), qui est le classement des meilleurs vendeurs par produit. Vous pouvez considérer que les vendeurs classés entre 1 et 5.000 sont de sérieux concurrents et qu’ils vendent comme des fous !

5. Pas de vente sans marketing.

Sur Amazon, vous n’existez que si votre produit est bien référencé. Vous n’êtes pas le seul, vous êtes parmis des centaines de milliers d’autres vendeurs. D’où l’importance de choisir un produit différenciant et avec peu de concurrence, comme expliqué plus haut (mais cela fait l’objet d’un sujet plus spécifique). Quand on sait que 80 %  des ventes sur Amazon se font sur la première page des résultats de recherche, il vaut mieux investir un minimum dans les campagnes PPC (pay per clic) pour être visible. Ce n’est pas une raison pour oublier vos autres sources de trafic: vos réseaux sociaux sont des plateformes supplémentaires pour y communiquer sur les promotions ou les coupons que vous offrez sur Amazon.

6. Il vous faut un plan d’action.

En matière de business, les règles élémentaires restent de mise, sur Amazon comme partout ailleurs. Il vous faut un plan d’action pour determiner vos objectifs, les moyens dont vous disposez et la part de risque que vous êtes prêt à prendre.  Beaucoup de vendeurs déçus sont amers lorsque vous les interrogez sur Amazon et on les comprend, mais lorsque vous les interrogez, ils admettent ne pas avoir été préparés ou avoir appris au fur et à mesure, en assumant leurs erreurs, ou pas…

En conclusion: le potentiel que représente une plateforme comme Amazon est gigantesque ! C’est très simple: il n’y a aucun autre site d’ecommerce avec une telle masse d’acheteurs et une telle vitrine, et ce n’est pas prêt de s’arrêter. De plus, Amazon se charge de stocker, d’emballer et d’envoyer vos produits pour vous, pas de soucis de logistique !

Si vous suivez ces quelques étapes et respectez les règles de base du business, vous pouvez générer un revenu complémentaire en quelques mois et petit à petit gagner en liberté financière.

Good luck !

Spécialiste en marketing digital, Najad Jonas-Menouar est la fondatrice de Sonemos Media, agence spécialisée dans les services de marketing et de ventes sur Amazon. Sonemos accompagne les PME et les entrepreneurs dans le développement de leur business sur Amazon.